Image indiquant que le lieu est aaccessible en poussettes et fauteuils roulantsAccessible
Image indiquant qu'il y a un parking à proximitéParking
Image indiquant que le lieu est strictement privéPrivé

Le cinéma à Lannilis

Une longue histoire… dont ne subsistent que quelques vestiges dans la cour d’une habitation privée, rue de la mairie.

Article de Marie-Pierre PELLETIER, le Télégramme du 3 décembre 2012, résumé ci-dessous.

Auteurs

Patrimoine des Abers
L’association PATRIMOINE DES ABERS, à but non lucratif, oeuvre depuis 2006 pour recenser, inventorier, valoriser et faire connaître le patrimoine des communes de LANNILIS et…

Et si vous nous aidiez à compléter cette fiche ?

Vous avez des informations ou des documents sur le sujet ?
N'hésitez pas à les partager et contribuer à renseigner cette fiche !

Nous contacter

Les débuts

Le cinéma à Lannilis, c’est une histoire qui débute dès 1928. Albert Bossard raconte, dans son livre « Lannilis, coeur des Abers », paru en 1985, que c’est alors le patronage « La lutte » qui possède le cinéma. Émile Rattier en est le projectionniste attitré. Ce dernier ouvre sa propre salle, baptisée « Cinéma Éclair » en 1932, près de l’hospice.

Pendant l’Occupation, les 300 places du cinéma étaient retenues environ 4 fois par mois pour les troupes allemandes (source : “L’Occupation allemande” – Alain FLOCH). Après les années de guerre, il occupe la salle du patronage, en 1946, sous le nom de « Cinéma Armor ».

Une gestion associative

Un bâtiment plus moderne voit le jour rue de la Mairie, en 1932, vendu, après quelques rebondissements judiciaires, à la paroisse qui en assure la direction à partir de 1968. La gérance en sera confiée à l’association « Étoile ». Une gestion associative, déjà…

Le cinéma Étoile poursuit son petit bonhomme de chemin, Raymond Chopin, de Landerneau, assurant un temps la programmation estivale de l’établissement.

La rue de la Mairie,à Lannilis,dans les années 50.C’est l’époque où le cinéma Armor, d’Émile Rattier, est implanté rue de la Mairie, avant de devenir cinéma paroissial, sous le nom de l’Étoile, en 1968. Document collection Jean Quinquis; contact : jean.quinquis@laposte.net

Enclavé et obsolète

Aujourd’hui, totalement enclavé à l’arrière d’une cour privée, le bâtiment n’est plus utilisé. “Son utilisation pose des problèmes d’accessibilité et de sécurité“, explique Philippe Manac’h, adjoint aux associations et à la communication. “Et la vétusté du bâtiment n’est pas compatible avec les normes d’exploitation actuelles d’un cinéma“. Des normes très strictes qui imposeront la construction d’un bâtiment neuf, à Lannilis ou ailleurs. « Si possible au plus près du centre géographique de la communauté de communes du Pays des Abers », revendique Laurent Berrezaie, qui ne souhaite pas une installation à Plabennec, trop proche de Brest, mais plutôt à Lannilis ou Plouguerneau. « C’est un élément qui fait partie intégrante du projet », insiste-t-il.

Cette maison privée de la rue de la mairie cache dans sa cour le bâtiment construit en 1948 par Emile RATTIER sous le nom de “Cinéma Armor”

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité