Le moulin de Lesmel

Lesmel 29880 Plouguerneau - Situer

Auteurs

Office de tourisme du Pays des Abers
Le Pays des Abers va vous étonner sûrement, vous charmer nous l’espérons, vous conquérir sans doute, par la diversité de ses paysages. Une sortie en…

Le moulin de Lesmel est aussi appelé Grand Moulin du Traon. Devenu minoterie en 1934, il a fonctionné jusqu’en 1994, faisant la nourriture pour les bêtes. Il dépendait jadis du château de Lesmel qui surplombe l’Aber Wrac’h et dont les seigneurs pouvaient exercer le contrôle des entrées et sorties dans l’aber.

Il fut vendu en 1921 par un membre de la famille Poulpiquet au meunier F. Calvez, père du meunier qui y travaillait depuis 1916. Monsieur de Poulpiquet en aurait hérité en 1909, à la mort de son père.

L’acte de vente de 1921 nous révèle que le moulin de Lesmel consistait en maison d’habitation, maison de moulin, étable à vaches couvertes en gleds, soues à porcs et écuries couvertes en ardoises, terres de diverses nature.

Histoires de construction

Le moulin de Lesmel fut construit par un architecte qui avait fait tous les moulins de la région, et les avait tous “ratés”. En effet:

  • pas de cave, tous les mécanismes étaient au rez-de-chaussée
  • pas de pont de chargement: le plancher arrivait à hauteur des charrettes et au niveau des réserves de graines. Le meunier ne pouvait donc pas décharger seul les sacs, il fallait être à deux et se les passer d’étage à étage.
  • bâtiment trop haut: il oscillait d’un centimètre à son sommet quand les meules fonctionnaient. Il a donc fallu le consolider, en passant des barres de fer dans les parties transversales. On voit encore les extrémités en croix de ses barres sur la façade.
  • la disposition des mécanismes obligeait la farine à faire plusieurs fois l’aller et le retour entre le rez-de-chaussée et les étages pour subir les passages entre les meules, les tamis, ect… D’où un plancher percé d’ouverture.

Le moulin de Lesmel avait quatre paires de meules ce qui justifie son nom: Grand Moulin du Traon. Elles étaient reliées à une grande roue horizontale appelée encore pirouette, krufell en breton. Ces moulins ont été appelés en breton “Milinou Toull”  en raison de la fosse ou puits au fond duquel on plaçait la roue horizontale. D’où le mot utilisé “pourod” en réalité “poull rod”, le trou d’eau où l’on plaçait la roue “rod”.

Le moulin était alimenté en eau par un étang, gestion délicate si l’on se rappelle qu’il y avait une douzaine de moulins à fonctionner, avec la même eau, sur à peine un kilomètre de rivière.

Transformations successives du moulin:

  • 1942: le krufell est remplacé par une turbine
  • 1958: le moulin s’électrifie et les meules sont remplacées par des broyeurs à cylindres métalliques. Le moulin devient minoterie. Puis devant la concurrence, il sert uniquement pour les bêtes de la ferme.
  • 1996: le moulin est vendu.

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité