Image indiquant qu'il y a un parking à proximitéParking

La Maison phare de l’île Wrac’h

L’accès se fait à pied à partir de la plage de Saint-Cava (Lilia, Plouguerneau), aux heures où la marée le permet. Le phare est ouvert au public l’été à l’occasion d’expositions artistiques.

Auteurs

Office de tourisme du Pays des Abers
Le Pays des Abers va vous étonner sûrement, vous charmer nous l’espérons, vous conquérir sans doute, par la diversité de ses paysages. Une sortie en…

Les trois petites îles Wrac’h (Roc’h Gored, Enez Vreac’h Vraz, Enez Vreac’h Bihan), accessibles à marée basse depuis l’anse de Kervezen forment un ensemble de terres propice pour la pêche à pied (pêcheries), la récolte, le brûlage et le séchage de goémon pour les habitants des hameaux aux alentours du bourg de Lilia. Mais très vite la plus grande de ces îles, Roc’h Gored, se distingue. D’une superficie de 3, 7 hectares, ce massif dunaire entouré de blocs rocheux va servir dès le XIXème siècle au balisage de l’entrée du chenal nord d’entrée au port de l’Aber Wrac’h.

Edifice de granit construit en 1845, le bâtiment de compose d’une tour carrée et d’une maison d’habitation accolée. Il est entouré d’un petit ensemble de logis, de jardins et de cales qui servaient à la vie quotidienne des gardiens.Dans le langage des gardiens de phare, cette maison-phare était qualifiée de «paradis» parce qu’on pouvait y vivre en famille et qu’elle restait accessible à marée basse. Cependant, en plus de locaux spartiates, le manque d’eau potable était la première difficulté à laquelle les familles étaient confrontées pour vivre sur l’île. Il fallait être ingénieux pour composer avec les éléments et avec les seules ressources disponibles au quotidien.

Son feu scintillant rouge est aujourd’hui automatisé et la maison n’est plus habitée depuis 1993, date à laquelle les derniers gardiens du phare quittent l’île. L’entretien du phare est alors confié aux techniciens des Phares et Balises de la subdivision de Brest mais la maison et son jardin ne seront plus entretenus. Ce n’est qu’en 2002 qu’un projet de rénovation du phare et de son environnement n’est envisagé. L’inauguration à lieu 4 ans plus tard.

Tiré de “Le patrimoine maritime bâti du territoire de la Communauté de Communes du Pays des Abers sous l’angle de la valorisation touristique” – Laure Ozenfant

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité