La légende de Saint Paul Aurélien

Auteurs

Office de tourisme du Pays des Abers
Le Pays des Abers va vous étonner sûrement, vous charmer nous l’espérons, vous conquérir sans doute, par la diversité de ses paysages. Une sortie en…

A Plouguerneau, autour de la chapelle de Prad-Paol (pré de Paul) et du Pont Krac’h (Pont du Diable), histoire et légende sont étroitement mêlées et témoignent du passage de la religion celte préchrétienne au christianisme des saints évagélisateurs.

Après avoir décapité un dragon en la ville de Tolente, quelque part dans l’embouchure de l’Aber Wrac’h, Paul Aurélien franchit le pont de Krac’h et fit sourdre trois sources dans un pré qui devint plus tard Prad-Paol en frappant le sol de son bâton ou selon une autre version en décaptitant un dragon, symbole du paganisme, dont la tête rebondit en trois endroits. Ces trois sources existent effectivement : une sous l’autel de la chapelle, la seconde devant la chapelle, la troisième près de la route. Ensuite le saint enfouit la tête du dragon sous la croix qui se trouve à l’extrémité sud du pont, sur le territoire de Lannilis.

Dans la chapelle du XVIIe siècle, deux vitraux datant de 1975 et 1990 présentent l’épisode de l’île de Batz et les sept saints fondateurs des évêchés bretons (Kaourintin, Samson, Tugdual, Patern, Brieg, Paol, Malo).

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité