Image indiquant que le lieu est aaccessible en poussettes et fauteuils roulantsAccessible
Image indiquant qu'il y a un parking à proximitéParking

Eglise Saint-Drien

Bourg - Situer

Auteurs

Office de tourisme du Pays des Abers
Le Pays des Abers va vous étonner sûrement, vous charmer nous l’espérons, vous conquérir sans doute, par la diversité de ses paysages. Une sortie en…

Paroisse du Drennec

L’église actuelle a été construite en 1844 à l’emplacement de l’ancienne église. La paroisse du Drennec (Spineto dans les textes anciens en latin) existait déjà au XIII siècle.

L’autel au fond du chœur ainsi que les boiseries de ce chœur proviennent de la chapelle de Landouzen et son du début du XVIII siècle, le Tabernacle de la même époque provient du dépôt de l’évêché.

Les deux retables sont du XVII – XVIII siècle et proviennent de l’ancienne église du bourg. Les autels devant ces retables sont plus récents et seraient du XIX siècles.

Le retable du Rosaire est très beau. Au milieu du tableau la Vierge et l’enfant Jésus sont de très belle facture et présentent le rosaire à Saint Dominique et à Sainte Catherine de Sienne. Les médaillons autour du tableau représentent les mystères du rosaire.

Les 5 mystères joyeux (Annonciation, Visitation, Nativité, Présentation de Jésus au Temple, Jésus au milieu des docteurs de la loi), les mystères douloureux (Agonie, Flagellation, Couronnement d’épines, Portement de la Croix, Crucifiement : au sommet du tableau), les mystères glorieux (Résurrection, Ascension, Pentecôte, Assomption et Couronnement de la Vierge). Au sommet du retable, Dieu le Père soutenu par deux anges.

Le retable du Sacré Cœur: Au centre du tableau entouré d’anges le cœur enflammé couronné d’épines. Ce retable pourrait aussi être appelé celui des anges, avec ses 17 têtes d’anges.

La partie haute de l’amoire à bannières est ancienne (peut-être XVII) et comprend 2 panneaux sculptés. La partie basse est récente.

La chaire, les confessionnaux et le stalles sont contemporains de la reconstruction de l’église.

Pour être complet dans le mobilier il y a lieu de citer le lutrin et le porte cierge qui pourrait être du XVIII siècle.

Les statues

Au fond du chœur près de la porte de la sacristie il y a le statue de Saint Laurent (Diacre, il fût brûlé sur un gril pour avoir distribué des biens aux pauvres), un Saint Apôtre non identifié; au dessus de la porte saint Ursin de Landouzen.

De l’autre côté en bas Saint Nicolas (qui sauva 3 enfants d’un charnier), Saint Guentroc (patronne de l’église de Breventec avant que le culte de cette paroisse ne soit transféré à Loc-Mazé). Sainte Catherine d’Alexandrie (martyre, elle subit le supplice de la roue). En haut saint Drieu (cette statue était il y a quelques années à la fontaine du bourg).

Près du retable Sacré Coeur, c’est notre patron Saint Drien représenté en évêque (cette statue a retrouvé heureusement sa place dans son église après avoir été quelques temps dans la nef.

De l’autre côté du choeur une belle Vierge à l’enfant avec à ses pieds un dragon et un croissant de lune selon la vision de Saint Jean dans l’Apocalypse.

Dans la nef une statue en bois de Saint Joseph où il est représenté couronné ce qui est rare ; Lui faisant face Sainte Thérèse de l’enfant Jésus.

N’oublions pas le grand Christ en bois face à la chaire.

Le calvaire devant l’église, il est occidenté : c’est à dire regardant vers l’ouest qui est la disposition des calvaires.

Au pied du Christ en croix se trouve une piéta (c’est à dire une représentation de la Vierge tenant sur ses genoux le corps de son fils) ; de chaque côté la Vierge et saint Jean.

Sur la face est en haut un Christ aux liens et à ses pieds une Madeleine agenouillée, reconnaissable à son vase de parfum; de chaque côté Saint Yves est un prêtre, peut-être Saint Ursin puisque ce calvaire provient de Landouzen où le fût porte la date de 1598. La base du calvaire datée de 1884 représente les instruments de la Passion.

Sur le pillier près de l’escalier un autre Christ aux liens et del’aute côté une Sainte les mains croisées sur la poitrine.

Une statue en kersanton provenant du presbytère a été installée dans la nouvelle fontaine près du lavoir communal, elle représente Saint Fiacre, patron des jardiniers et il est identifiable grâce à sa bêche.

Une statue de Saint Sébastien est restée dans le jardin de l’ancien presbytère.

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité