Eglise Notre-Dame du Grouaneg

Le Grouaneg - Situer

Auteurs

Office de tourisme du Pays des Abers
Le Pays des Abers va vous étonner sûrement, vous charmer nous l’espérons, vous conquérir sans doute, par la diversité de ses paysages. Une sortie en…

Le Grouaneg offre un ensemble en parfait état, bien restauré par les Beaux-Arts: église, fontaine et ossuaire, le tout dans un style pur, richement orné.

L’église aurait été construite en 1503, de style gothique. Il s’agit en fait d’une refondation et d’un agrandissement en ce début de XVIe siècle car une nef datant du XIIIe siècle subsiste et le chœur a été prolongé au sud par une chapelle dédiée à saint Fiacre.

On y rentre par un porche, lequel est flanqué d’un superbe ossuaire datant des XVIe-XVIIe siècles. Cet ossuaire, avec la croix, la clôture autour de l’église et l’ensemble des éléments architecturaux font de Notre-Dame du Grouanec une église typique des enclos paroissiaux qui parsèment particulièrement le Nord-Finistère.

De la partie nord refaite, on a conservé la rosace, de style gothique, marquant une transition entre le gothique rayonnant et le gothique flamboyant. Cette rosace, d’une valeur hautement symbolique, rayonne en expansion vers l’infini et donne à l’église son caractère grandiose.

Les vitraux sont modernes, essentiellement réalisés au moment de la fondation de la paroisse en 1949, encore que quelques morceaux anciens ont été récupérés. Ils ont été réalisés par Max Ingrand sur le thème de la litanie de la Sainte Vierge.

Face au maître-autel trône Notre-Dame du Grouaneg portant son divin Enfant du côté droit, une pomme dans la main gauche. On y trouve aussi une pietà. Les autres saints guérisseurs ou protecteurs y prennent place également: saint Éloi, protecteur des animaux, représenté en évêque, sainte Barbe et sa tour, saint Roch avec un ange et un chien. Ces différentes statues sont en pierre polychrome. En kersanton, on y trouve une statue de la Saint Vierge une nouvelle fois, mais mutilée, ainsi qu’une statue de l’apôtre et évangéliste saint Matthieu.

La fontaine est nommée “Feunteun ar Gwellear” car on lui attribue des pouvoirs de guérison (gwellear signifie guérison). Ainsi selon la légende, lorsqu’un enfant était malade, on y plongeait sa chemise. Si l’encolure surnageait, l’enfant devait guérir.

La frise qui orne la chapelle latérale attire le regard du visiteur: la verve des artisans locaux y a figuré en imagerie naïve et caricaturale les sept péchés capitaux (paresse, orgueil, luxure, gourmandise, avarice, colère, envie). L’ivrognerie est représentée par deux personnages tenant l’un un calice, l’autre un pichet, ce dernier saisissant la queue d’un pourceau qui s’abreuve à un tonneau.

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité