Chapelle Saint Laurent et Saint Etienne

Saint-Laurent 29880 - Plouguerneau - Situer

Auteurs

Office de tourisme du Pays des Abers
Le Pays des Abers va vous étonner sûrement, vous charmer nous l’espérons, vous conquérir sans doute, par la diversité de ses paysages. Une sortie en…

Saint Laurent a son destin lié à Iliz-Koz en Tréménac’h.

La chapelle Notre Dame de Pitié datée du XVIe siècle (pierre du clocher) devient en 1729 église paroissiale de Tréménac’h suite à l’ensablement du littoral et de l’enclos d’Iliz-Koz. En 1792, Tréménac’h fut supprimée et rattachée à Plouguerneau. La chapelle a subi de nombreuses transformations au cours des siècles. Elle est actuellement placée sous le vocable des saints martyrs Laurent et Etienne.

Le clocher et la porte d’entrée sont, avec un bénitier intérieur, les éléments les plus anciens de la chapelle actuelle (XVe ou XVIe siècle). La porte au pignon du clocher semble être du XVIIIe siècle. L’ensemble a été refait en 1863.

On peut admirer outre la chapelle et son clocher, la chaire à prêcher extérieure, le reliquaire de l’ancien cimetière, au sud du calvaire ; à l’ouest, l’ancien presbytère ; à l’est, le vieux moulin de Bod-Billeau et au nord, la fontaine de dévotion.

XVème et XVIème siècle

Construction d’une chapelle dédiée à Notre Dame de Pitié

XVIIIème siècle

En 1729, la chapelle remplace l’église ensablé de la paroisse de Tréménac’h et est placée sous le patronage des martyrs Saint Laurent et Saint Etienne, d’où son nom breton de Chapel ar Verzer (“la chapelle des martyrs”).

XIXème siècle

L’ensemble du sanctuaire est remanié en 1863.

Au pied de la “montagne de Gavré”, surplombant un vallon, Saint Laurent se découvre dans un site où l’on ressent d’emblée un certain mystère qui a dû attirer les hommes depuis toujours. Ainsi, a-t-il sans doute été un très ancien haut lieu païen, autour d’une fontaine sacrée et d’un ensemble mégalithique, et qui a été christianisé.

La présence d’un passé plus proche qui nous est attaché se révèle dans l’enclos avec le tombeau contenant les ossements des “TUD COZ” du vieux cimetière, réunis là lors des travaux de 1863 pour remettre en état le site et le bâtiment ruiné après la Révolution. L’ancien tracé en croix latine est ainsi devenu une simple nef. Par contre le clocher ancien, sans doute remanié, pourrait en partie remonter au XVème siècle.

La chapelle est porteuse d’histoire, puisque après l’abandon d’Iliz Koz pour ensablement complet, elle est devenue l’église paroissiale en 1729, peu de temps donc avant la Révolution qui l’a supprimée en tant qu’église paroissiale, en en refaisant ainsi une chapelle abandonnée. Les liens avec Iliz Koz sont demeurés visibles dans les pierres tombales du chœur, présence et souvenirs continus.

A l’intérieur se trouvent les statues des saints patrons: saint Laurent et Saint Etienne, dont le lien ouvre à une méditation sur la signification d’un sens caché, ou proposé, telle une autre statue de granit qui doit provenir de l’ancien calvaire. On y trouve aussi un ex-voto marin: une maquette de bateau à voiles suspendue au plafond de la chapelle.

La chapelle revit encore trois fois par an, à l’occasion des célébrations de la Toussaint, de Pâques et de la Saint-Laurent. Lors de l’étape de la marche des Petits Saints chaque 15 août, elle retrouve d’une manière forte l’ambiance des grandes rencontres populaires d’antan, dans un style nouveau, dans la joie et la foi.

Mais l’attraction du site apporte aussi un courant de visiteurs et de promeneurs, occasion de bonnes rencontres pour le “porte-clefs” avec des visiteurs d’origines tout à fait variées, allant du Brésil au Népal. Et même des Plouguernéens découvrent ou redécouvrent avec plaisir la chapelle comme un trésor conservé du passé.

Car ces lieux anciens, qui gardent si fortement la présence de toutes celles et tous ceux qu’ils ont vus, semblent posséder le pouvoir de faire ressentir le mystère d’un appel aux hommes de bonne volonté pour se retrouver, s’accueillir, se recueillir.

Alain Guézou

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité