Maison du Pêcheur

Quartier de Pors Egras - Situer

Ouverture: visites toute l’année sur rendez-vous au 02 98 04 00 70(mairie de Tréglonou). Lundi, mardi, jeudi 8h30-12h, vendredi 8h30-12h et 13h30-17h, samedi 8h30-12h.

Entrée libre

Auteurs

Office de tourisme du Pays des Abers
Le Pays des Abers va vous étonner sûrement, vous charmer nous l’espérons, vous conquérir sans doute, par la diversité de ses paysages. Une sortie en…

A la fin du XIXe siècle, les pêcheurs, qui vivaient jusqu’alors dans leurs bateaux sur l’Aber-Benoit, s’installent à terre, dans les quartiers avoisinant le port de Tréglonou. Ils bâtissent de petites maisons typiques en pierre du pays que vous pourrez découvrir.

La Maison, en plein cœur de l’ancien quartier des pêcheurs de Pors Egras, surprend par sa petite taille. Elle témoigne à elle seule de la rudesse de la vie de ces hommes et femmes qui vivaient autrefois des produits de la mer. Elle rassemble divers objets afin de reconstituer l’intérieur type d’une maison de pêcheur.

MODE DE VIE DE HABITANTS DE TREGLONOU aux 18e et 19e siècles

L’ensemble des habitants de TREGLONOU était composé d’une solide communauté paysanne groupée autour des familles nobles de la région jusqu’à la Révolution de 1789 d’une part, et d’une population de pêcheurs semi-nomades d’autre part. Deux courants absolument différents : les uns ancrés à leurs terres, les autres passant leur existence sur l’eau.

Parmi les familles ancestrales de noblesse paysanne, deux d’entre elles se sont illustrées : les familles de Kerouartz et de Kerdrel, habitant de part et d’autre de l’Aber-Benoît. Ces deux familles étaient représentées par le Sire Macé de Kerouartz et le Sire Audren de Kerdrel, lesquels ont participé à la 7e Croisade avec Saint-Louis en 1248.

Au 15e siècle, TREGLONOU dépendait de la Vicomté de COAT-MEAL, laquelle faisait partie du Siège Royal du Duc de Rohan. Vers la même période, l’Aber fut appelé Aber-Benniget. C’est ainsi qu’il est mentionné dans tous les ouvrages de cette époque jusqu’en 1850 environ. Dans les archives de l’Abbaye de LANDEVENNEC, il est également désigné sous cette appellation. Il devient ensuite “L’Aber-Benoît”, on ne sait pour quelles raisons, Saint Benoît n’étant pas particulièrement vénéré dans la région. S’agirait-il d’une mauvaise traduction de “Benniget” ?

On peut se réjouir de voir, en passant sur le pont de TREGLONOU, que l’Aber a retrouvé son nom d’origne dans la forme bilingue adoptée un peu partout en Basse-Bretagne, désormais, pour les localités, lieux, etc…

La vie des pêcheurs de TREGLONOU, à une certaine époque, était très spéciale et mérite que l’on s’y attarde. Leur fortune consistait dans leur léger bateau : c’était leur domicile et celui de toute la famille, avec un mobilier très restreint, une pierre située au milieu du bateau servait de foyer pour faire cuire les repas et se réchauffer le cas échéant. Toute la famille couchait dans le bateau.

On attendait l’heure de la marée, on pêchait, et ensuite on vendait ici et là aux alentours le produit de la pêche. Naviguant au gré des flots, priant la “Reine des Anges”, les “Saints et le Bon Dieu”, ils s’en sortaient tant bien que mal.

Le dimanche, le pêcheur descendait à terre avec tout son monde. Revêtus de leurs plus beaux habits, ils montaient au village pour entendre la messe à l’église, puis, tandis que les femmes faisaient quelques courses, les hommes assuraient leurs provisions de tabac en s’attardant au cabaret !

Le lendemain, après ce jour consacré au Seigneur et au repos, la pénible existence recommençait. La vie des pêcheurs s’écoulait ainsi, sans trouble, sans plaisir excessif, mais dégagée de tout remord. Voilà la vie des pêcheurs de TREGLONOU en ce 18e siècle et début du 19e.

Vers la fin du 19e, les pêcheurs ont abandonné ce mode de vie et se sont stabilisés, habitant désormais au village. On peut encore voir actuellement, du côté de Pors-Egras et de la rue des Fontaines, leurs petites maisons pratiquement inchangées, rappelant le cachet des ruelles des îles.

 (Par Pierre CAOUISSIN)

Accès rapide

Patrimoine bâti

Patrimoine maritime

Patrimoine naturel

Patrimoine immatériel

Espaces muséographiques

Abers patrimoine

Abers Patrimoine est un projet porté par l'office du tourisme du Pays des Abers

6 place de l'Europe
29880 Plouguerneau

Partenaires

Associations, communes du Pays des Abers

Contactez-nous

Confidentialité